folder Filed in Je t'apprends trop de truc, Réseaux sociaux
Ma veille à zéro + Netvibes Wasabi Edition
Sylvain comment 2 Comments

Note : j’écris cette article au fur et à mesure que j’expérimente. Enfin je veux dire, une fois que l’article est publié, j’y retouche plus, mais à l’heure où je l’écris, je le fais au fur et à mesure … Enfin, vous m’avez compris, quoi.

netvibes6

Marre de tous ces blogs que je ne lis plus, mes centres d’intérêt qui ont changé, qu’est ce que c’est que ce blog qui ne balance plus son flux complet ??

Bref, z’avez compris, je fais tabula raza de mes flux rss, je me désabonne de tout et en profite pour tester le nouveau Netvibes, Wasabi Edition.

Etape 1 : « séléctionner tout, se désabonner »

J’ouvre donc Google Reader, et je me désabonne de tout mes flux e n supprimant tous les dossiers. Voilà, sans faire de sauvegarde. Je pars du principe que si un blog me plaisait, il va me manquer, donc pas besoin de tout noter.

Si je ne vous suis plus depuis aujourd’hui : séléction naturelle les gars, désolé.

Mais soudain, il se passe un truc plutôt ouf, je me retrouve abonné à 21 sites & blogs en fonction de mes affinités. Quelles affinités ? J’ai tout supprimé ! Comment Google peux savoir ce qui me plaît ou pas ? Je me dis alors que j’assiste à une des premières applications du Social Media Search, puisque je me retrouve abonné aux blogs des gens que je suis sur twitter ou qui sont mes amis sur facebook. Trop fou.

Du coup, remerciez Google si je vous suis actuellement, ça ne faisait peut être pas parti de mes plans initiaux.

Etape 2 : « de la bière, des pizzas »

Ensuite ? Et bien ensuite, il ne me reste plus qu’à aller visiter ces blogs intéréssants qui m’accompagnent d’habitude, mais pas que. Ca fonctionne comme une MP3thèque : à côté des Doors, on a bien envie d’accueillir du Of Montreal, donc à côté des impérissables de la blogo, on s’abonne à des petits nouveaux en attendant de voir ce que ça donne.

Il y a tout de même certaines règles à respecter : si le flux est tronqué, je délaisse. Je sais que certains d’entre vous procèdent en parcourant uniquement les titres, puis lisent les articles qui les attirent. Du coup, un flux tronqué ne les dérange pas. Ce n’est pas vraiment mon genre. De plus, et cela m’amène à ma règles numéro 2, j’ai une vie sociale, les rares moments où je peux lire mes flux sont dans le métro. il me faut donc des billets complètement lisibles. Alors faîtes pas chier.

Bon, c’est long ça, hein, ça peut prendre plusieurs jours (je sais, plusieurs jours de bières et de pizzas, c’est pas facile) et surtout CE N’EST JAMAIS FINI : on est jamais à l’abris de bonnes surprises (ni de mauvaises d’ailleurs), alors comme sur twitter, on follow et on defollow en continu.

Le mieux c’est d’organiser tout ça en dossier, avec des titres pertinents. Avant j’avais un dossier « Blogs » où je mettais les blogs agréables à lire, les blogs de vrais gens, les blogs que je préfère. Du coup, j’avais tendance à mettre un nouveau blog dans cette catégorie, même si le truc parlait que de musique. Je le mettais pas dans « Musique » parce que je savais que je le lirais plus volontier s’il était dans « Blogs ». Ouais, c’est un peu psychotique comme comportement.

Du coup, dans la version 2.0 de ma veille, le dossier « Blogs » s’appele « Blogs I like to read », et ça change tout bien sûr (si vous y êtes vous avez rudement de la chance).

Un truc aussi : si le flux est tronqué, mais que le site est vraiment intérressant, je choisis la newsletter.

Etape 3 : « reculer pour mieux sauter »

Bon, maintenant que j’ai tous mes flux, je vais pas m’étaler sur comment fonctionne Google reader, puisque c’est à mon sens le meilleur agrégateur de flux RSS ever, et que ce bel outil s’arme de jour en jour de nouvelles fonctionnaltés dont je reparlerai un jour.

Bref, pour tester Wasabi, je dois me faire une page Netvibes. Je vous le dit tout de suite, je déteste cet outil tellement il est inutile. Aucune synchro avec rien (la base du clouding), des gadgets plus inutiles les uns que les autres, … Quelle différence avec une page iGoogle, qui intègre bien mieux les services de Google que j’utilise et qui est bien moins lourd. Le seul avantage de la page Netvibes est de pouvoir la rendre publique, beaucoup d’entreprise l’utilise d’ailleurs.

Je pense que Netvibes est vraiment un service passé de mode qui ne permet pas à l’utilisateur de profiter pleinement de possibilités que d’autres services offrent. D’où, à mon avis, la sortie de ce « Wasabi Edition » qui permettrait de donner un coup de jeunes à Netvibes, et j’espère un outil à la hauteur de ce que propose Google.

Quoiqu’il en soit, je n’ai pas le choix : je dois me créer un compte Netvibes pour profiter de Wasabi.

netvibes2

Je procède de la manière suivante :je créé un premier onglet avec météo, twitter, facebook, le gadget qui me permet d’avoir tous mes services google, ainsi que quelques conneries comme voyage-sncf et des pos-its. Ensuite je créé un nouvel onglet, puis j’y importe mon opml. Oui, j’ai préalablement downloadé l’opml de GReader sur mon PC, puis je l’upload chez Netvibes, trop logique.

Vous vous rendez bien compte de ce que ça veut dire ? Dès lors que je modifierai mes flux RSS, je serai obligé de le refaire manuellement chez Netvibes. Bienvenue en 2001.

netvibes1

Bref, Netvibes m’importe mon opml en me créant un onglet par dossier, ce qui est plutôt pas mal.

Etape 4 : ?????????

Bon, la « révolution » que nous promet Netvibes avec Wasabi, c’est l’apparition du Smart Reader, sorte de … Google reader en fin de compte, qui permet de switcher de la vue « un-widget-par-flux » actuelle de Netvibes à la vue Smart Reader, qui permet de réunir tout les flux en un seul widget. Les avantages sont évidents : on gagne clairement en rapidité (moins de JS) et en ergonomie, surtout avec 300 flux à lire.

netvibes3

En pratique on se retrouve avec un Google Reader-like, sauf que :

  • – Impossible de foutre le Smart Reader sur un onglet, et garder les widgets sur un autre. C’est soit les onglets et leurs widget, soit le smart reader en tant qu’unique page
  • – Les flux sont classés selon vos onglets : en gros, avec l’opml importé de votre reader, pas de soucis, vous gardez vos catégories sur la gauche.
  • Impossible de choisir un blog en particulier, vous devez vous taper tous vos articles d’une certaine catégorie, le tout mélangé par chronologie. Le plus étant que les favicons apparaissent, ça facilite la tâche, mais quand même, c’est pas logique. Je dis n’importe quoi, on peut le faire, suffit de déplier la catégorie.
  • – De bien belles initiatives, tel que le « lire plus tard » et la vue mosaïque, très utiles pour certain blog de graphisme/design

netvibes4

Une très très bonne surprise dans l’ensemble; rapide et tout (même si je sais pas encore ce que ça donne avec moult flux), avec des options à la cool (ce « lire plus tard » me plait beaucoup), et un bouton « partage » qui n’a rien à envier à Google reader.

netvibes5

Etape 4 : Profit.

Vraiment très bonne surprise, même si la gestion public/privé de Google me plaît mieux et chez qui j’ai pris mes repères, je ne peux nier qu’avec Wasabi, Netvibes a plutôt bien réussi sa reconversion. Je risque de la tester encore quelques temps avant de quand même l’abandonner, tant que je n’aurais pas la possibilité de synchroniser mes flux (bordel, les mecs, je suis sûr que c’est pas compliqué, tout le monde le fait).

C’est de la flemme tout ça, comme pour feedly, qui n’a pas de version pour Chrome, c’est formidable feedly, pourtant. Rhaaaa.

flux rss google reader invitations netvibes test veille wasabi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cancel Laisser un commentaire