Et oui, Rodolphe, notre geekounet à nous tire sa révérence dans une compilation à couper le souffle et à la bande son à propos.

Plus sérieusement, c’est peut-être une des campagnes TV française que j’ai préféré ces dernières années.

Peut-être que dans 5 ans, à l’image de ma soeur qui me cassait les couilles avec GroQuick, on dira à nos enfants : « J’ai connu Rodolphe, moi ».

C’est la fin d’un icône, la fin du geek Old School des années 90. Le geek new gen a des ray ban, des chemises à carreaux et bosse dans une agence de pub; le terme nostalgeek n’a jamais sonné aussi juste.

via Le Publigeekaire

5 thoughts on “Adieu Rodolphe on t’aimait bien

  1. Ah ouais bien vu, j’avoue que j’avais pas fait le lien. Du coup c’est amusant de voir comment le story de la marque peut être influencé par les décisions stratégiques et entrepreneuriales du groupe.
    .-= Dernier post sur le blog de Sylvain : Adieu Rodolphe on t’aimait bien =-.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>