Je t’apprends trop de truc

Alors oui, souvent j’essaye de t’apprendre la vie. Tu mérites, aussi.

30 Oct 2009 in Je t'apprends trop de truc Réseaux sociaux

Petit précis sur les listes twitter

Youhou l’évènement de cette fin de semaine sur twitter, ben c’est les listes ofc. Après la guéguerre des invits Google Wave, c’est la nouvelle question twitèrienne : Are you on a list ?

Elles sont traîtres ces listes hein ? Ben ouais, avec Google Wave, t’as pas d’invits soit parce que tu t’y es pas pris assez tôt pour réserver, soit parce que tes amis sont aussi nuls que toi.

Avec les twitter lists, c’est le comble : tu as la fonctionnalité, oui, tout le monde l’a, mais tu n’es listé nulle part. Argh.

D’aucuns pensent qu’il y a là un nouvel outil pour se mesurer la quéquette, ce qui est vrai. M’enfin bon, ce seront toujours les mêmes qui auront un gros zizi : les techno-geek plus ou moins sponsorisés et les loleurs en série.

Petit point technique, comment fonctionne une liste ?

De prime abord, je pensais avoir à faire avec un service déjà existant, mais désormais intégré dans twitter. Si si, un truc du genre tweepml ou wefollow. En fait il n’en ait rien : quand vous allez cliquer sur « Follow the list », vous n’allez pas suivre chacun des membres présent dans cette liste, non, vous allez suivre cette liste en tant que Timeline bis.

C’est à dire que le membre que vous ne suiviez pas et qui fait parti de cette liste, la seul façon de le suivre désormais, c’est d’aller voir la timeline de cette liste, ou de follower manuellement ce membre.

Quelle différence entre « Follower une liste » et juste aller voire cette liste ?

Aucune. Juste des facilités.

Deux avantages de « follower » une liste :

  • Faire plaisir au type qui l’a créé
  • Rajouter un raccourci vers sa home

Oui, mais moi, avec Tweetdeck, je pouvais déjà faire des groupes ?

Tout à fait. La seule différence ici, c’est que l’on peut suivre une liste sans suivre ses membres, ON PEUT LES ESPIONNER.

Comment me « détagguer » d’une liste ?

Blocker son créateur, bien fait.

7 Comments Lurk more

27 Oct 2009 in Je t'apprends trop de truc Réseaux sociaux

Google Social Search é vou.

Salut, salut,

Ouais, pas trop présent ces derniers temps, mais je ne compte pas vous faire le couplet « trop de boulot, oulala le blog é vou », même si c’est vrai.

Non, aujourd’hui je vais juste essayer de révolutionner (avec mon copain Google) vos habitudes de recherches, en vous montrant comment activer et utiliser Google Social Search.

Vous avez du le voir si vous êtes pas trop des blaireaux, Google va prochainement indexer le contenu des réseaux sociaux, et ceci, en temps réel (oui c’est en gras pour pas que vous me disiez « mais il le fait pas déjà? » et pour ne pas que je vous réponde « pas en temps réel »)

Donc en gros ça veut dire quoi ? Ben ça veut dire que si vous parlez de « est-ce que les fruits c’est bon ? » depuis deux minutes sur votre statut Facebook et que moi je tape « est-ce que les fruits c’est bon ? » dans Google, ben y’a de grandes chances que je tombe sur vous (bien qu’à mon avis, j’aurai plus de résultat en tapant « esskeu lé frui c bon ? »).

facebook-status

« Holalala mais ma vie privée toussa, déjà que facebook fait des pubs pour coca-cola avec des photos de moi en Afghanistan, moi chupadaccord hein ? »

Alors oui mais déjà t’es con, retourne cuire du popcorn avec ton blackberry, et puis comme je vais te l’expliquer, Google ne peut pas exploiter des données privées sans te demander ton accord.

Alors oui, comment ça va marcher ?

Bon alors, comme tout le monde, vous avez un compte google ? Une adresse Gmail toussa ? Non ? Ahem …

Bref, il existe une section, qui s’appelle « Google Account« , que personne ne remplit jamais, parce qu’en fait ça sert pas à grand chose, à part pour Google Latitude. Et ben maintenant, c’est tout à fait utile, et c’est tout à fait important de le faire, sinon Google Social Search, et ben ça servira à keudal.

Alors dans ce profil, à part mettre une photo, des blagues à Google et les pays que l’on a visité, on va pouvoir préciser les réseaux sociaux sociaux que l’on utilise et fréquente, et par la même, donner notre accord pour l’indexation des contenus.

google-profil

L’adresse de mon profil google

Google va alors analyser les connections que l’on a avec nos amis, followers et autres contacts, et les afficher dans les résultats de recherche.

Par exemple là, j’ai cherché « facebook » dans le Social Search, du coup je vois les résultats parmi les contenus de Guillaume, puisqu’il est connecté à moi via Gmail, c’est mon buddy.

guillaume-google

Comment activer le Social Search ?

Bien évidemment, cela fait parti des fonctions expérimental de Google pour l’instant, donc pour en profiter, passez en anglais (google.com, puis « allez sur google.com en anglais »), allez sur l’url pour activer le Social Search de Google, allez sur votre Google Account et ajoutez vos réseaux sociaux préféré (vous noterez qu’il faut les ajouter manuellement, j’imagine que ce sera très bientôt proposé par défaut).

Maintenant, lors d’une recherche, les contenus « sociaux » seront intégrés automatiquement. Si les résultats sont trop faibles et qu’il ne s’affiche pas, vous pourrez toujours utiliser la manip’ « Show Options », puis cocher « Social ».

Mais pourquoi ne puis-je voir les statuts Facebook de Guillaume ? Ou ses twitts ?

Tout simplement parce que :

  1. Il n’a pas encore souscrit au Google Social Search
  2. Il n’a pas ajouté ses réseaux sociaux préférés à son Google Account.

D’où la nécessité absolu que tout le monde fasse la démarche, sinon ça sert à rien, m’voyez ?

Voilà ce qu’il vous reste à faire, ajoutez vos réseaux, abonnons nous mutuellement à nos flux Google Reader pour partager notre veille (au chiotte Netvibes) et nous serons dans pas longtemps les maîtres du monde. Et sans déconnez, si avec tout ça vous n’avez toujours pas compris pourquoi c’est extrêmement important d’être visible sur le net, ben retournez enculer des mouches, quoi.

Du coup un de ces quatre, on verra pourquoi le clouding, c’est la vie.

7 Comments Lurk more

20 Sep 2009 in Je t'apprends trop de truc Web

Combien peut-on regarder de séries en même temps ?

Je connais des types un peu fou, qui matent en moyenne 15 séries US différentes.

Le fait qu’ils arrivent à ne pas mélanger les histoires, les personnages ou ce qui s’est passé dans l’épisode précédent relève de l’exploit, et cette faculté surhumaine tient sûrement de leur métabolisme habitué à la glande, la paresse et la geekitude.

Mais ces boulimiques du TV-show, en apparence si serein, ne laissent en fait rien au hasard : c’est un véritable management du divertissement qui s’opère en tache de fond, c’est de la gestion de projet audiovisuelle, en vrai.

Pour cela, ce geek de la série, utilise un outil et un seul, c’est l’Arme Ultime, un aboutissement technologique qui mériterait qu’on rajoute un troisième Sapiens à l’Homo : J’ai nommé BetaSeries.com

betaseries1

Ce site est tout simplement révolutionnaire. Si comme moi vous ne savez jamais à quel épisode vous en êtes, si à chaque fois que vous êtes dans le train vous vous apercevez qu’il vous manque les sous-titres, si vous aimeriez bien discuter de la mort Barth Bass avec un pote, mais que vous ne savez pas s’il a regardé l’épisode en question, alors n’attendez plus.

Fonctionnement ultra simple : créez un compte (ou pas d’ailleurs, on peut l’essayer sans créer de compte), rajoutez les séries que vous regardez (auto-complétion, normal, y’a même les mangas), et réglez les différents paramètres tel que :

- Recevoir un twitt quand un épisode est sorti

- Mettre votre statut Facebook à jour lorsque vous avez regardé un épisode

- Décaler le planning d’un jour pour que le torrent ai pu être largement diffusé

- Recevoir les sous titres par mail

- …

betaseries2

Le sites vous génère automatiquement un planning de vos séries, exportable au format ical et rss. Il vous suffit juste de cocher l’épisode que vous venez de mater pour savoir où vous en êtes. Synchronisez avec twitter et/ou facebook pour mettre à jour votre statut, choisissez de recevoir votre planning au jour le jour par twitt, etc.

Sérieusement, les possibilités sont infinies car betaseries est aussi un « réseau social » : on ajoute ses amis, et on peut voir quelles séries ils regardent, à quel épisode ils en sont, etc.

betaseries3

Ce service est vraiment indispensable  puisque né d’un besoin réel : on comprend vite que le site est construit par des passionnés, pour des passionnés.

Si vous ne connaissez pas, c’est vraiment le moment de s’y mettre (ça tombe bien, c’est la rentrée des séries là), add me as friend !

3 Comments Lurk more

16 Sep 2009 in Je t'apprends trop de truc Vidéo

La réalité des réseaux sociaux, juste en chiffres

Une vidéo comme on en voit beaucoup, mais qui a le mérite d’être on ne peut plus clair. Destinée aux entreprises, marques et autres institutions, elle démontre l’énorme importance qu’ont pris les réseaux sociaux sur le net, et surtout dans notre vie.

Que ce soit en confrontant le nombre de followers d’Ashton Kutcher sur twitter à la population de l’irlande, ou tout simplement le nombre d’année que chaque média à mis pour atteindre 50 000 users, la réalité frappe en plein visage : Les réseaux sociaux sont une vraie révolution à l’heure où la communication est devenu l’Enjeu majeur.

1 Comments Lurk more

31 Jul 2009 in Je t'apprends trop de truc Ma vie passionnante

Comment mon nokia va me servir de modem.

Depuis que j’ai mon nouveau mobile, je galère pas mal à trouver des applis sympa et à résoudre les problèmes que je rencontre. Tout ça parce que sur le web français, on va pas se mentir, ça manque un peu de ressource.

Du coup je me suis dit que je pouvait partager avec vous les solutions que je trouve, il est cool ce mec.

Comme je pars en vacances-camping-sauvage-itinérant, je risque de galérer un chouïa pour trouver des hotspots Neuf wifi ou Free wifi (bientôt Orange aussi, de sources sûres) et comme j’aurais du mal à décrocher du net, fallait trouver une solution.

C’est ultra simple d’utiliser son Nokia comme modem, c’est prévu par PC Suite, le problème ne se trouve pas là. Le problème, c’est que c’est interdit en France.

D’ailleurs, c’est tout a fait illégal d’interdire ça (cf. l’intervention de Benjamin Bayart au RMLL 2009), mais vu qu’il faut vendre les clefs 3G, les opérateurs ne vont pas se risquer à permettre ça.

La question à se poser, c’est « Comment mon opérateur peut savoir si j’utilise mon portable comme modem ? ».
Plusieurs réponses :

  • - En décortiquant votre User Agent. C’est la méthode la plus simple : quand vous surfez sur le web avec votre navigateur préféré, l’user agent indique quel est ce navigateur, sur quelles technologies il est basé mais aussi la version de votre OS, etc.
  • - En regardant la taille des paquets downloadés et/ou uploadés. Ben oui, si vous téléchargez un film d’1,5 Gigaoctet, déjà ça risque d’être long, mais ça peut mettre la puce à l’oreille de vos gentils opérateurs/escrocs.
  • - D’autres analyse plus poussées, mais faut vraiment qu’ils aient des soupçons et qu’ils mettent en place une surveillance perso.

Moi, je veux juste checker mes mails, twitter un peu, bloguer peut-être … Rien d’exceptionnel, mais l’User Agent reste un paramètre facilement identifiable par l’opérateur. Voyons comment le modifier.

D’abord, il faut absolument utiliser Firefox, le seul navigateur à proposer l’extension salvatrice : User Agent Switcher, qui va nous permettre de nous faire passer pour un Nokia. Il va falloir se créer un nouveau profil, avec les infos de votre nokia : rien de plus simple, faîtes un tour sur ce site avec votre appareil mobile, et reportez les infos dans le nouveau profil de User Agent Switcher.

modem--nokia

Voila, il vous reste plus qu’à switcher quand vous vous connectez avec le portable, et le tour est joué.

5 Comments Lurk more

23 Jul 2009 in Ma vie passionnante Réseaux sociaux

Twitter, Friendfeed, Facebook : je vous chie dessus.

Ayais je suis ivre.

Faut dire que j’étais sur les nerfs en rentrant du boulot. Pourquoi ?

Ben je sais pas. Pas que la journée se soit mal passée, ni que l’appart’ soit en bordel. Est-ce que j’ai les boules de bosser alors que Pauline est en vacances ?

Non plus : elle fait sa part à la maison, course et tout ça.

Alors pourquoi étais-je à ce point énervé qu’il ait  fallut que je me serve un verre ?

- Il est alcoolique, j’en suis sûr …

Pas sûr. Je me remets dans le contexte : j’étais devant cette putain de page blanche de wordpress, en train de me faire lachement rattraper, lachement avoir par ma prétention de la dernière fois :

- Ouais, se prendre la tête sur la ligne éditoriale, c’est bon pour les blogueurs qui ruminent sur leur traf’, moi je fais ça au feeling, je vais rendre ses lettres de noblesse à ce blog, ce à quoi il devrait ressembler depuis le début : à son auteur.

Puis ça m’a énervé. Mais genre grave :

  • - J’vais pas raconter un truc trop perso, les mecs de Facebook vont bader à base de « O mec, bad pa c cool, t pote y son la mdr ».
  • - J’vais pas linker une pub tout droit sorti de mes flux RSS, parce que ça veut dire « Ok, j’ai envie de faire un article, j’ai pas d’idée, j’met ça ». Trop laid, trop facile.
  • - J’vais plutôt aller me servire un verre tiens, et donner un coup de main à Pauline

Alors merde, j’en ai rien à foutre, je blog ce que je veux maintenant, je me saoule à 19h54 si je veux aussi; et Sylvain, le mec sympa qui dit pas de mal des gens, ben desfois il a envie de balancer des tirades acerbes – trempés dans un vinaigre qui ferait fondre les feuilles de salade – sur des statuts facebook tellements niais que je deteste de plus en plus ce réseau de faux culs. Sérieux, je vais plus me géner maintenant.

Rhaaa, même twitter me gonfle : déjà que les blogueurs se touchaient pas mal la quéquette, dans leur petit monde égocentré fait de BL et autre SEO, là avec twitter, l’élite devient encore plus sectaire et aime à bizuter les petits nouveaux.

Ouais, j’ai aussi peur de FriendFeed, qui fait durcir tout les ptits twitterers depuis deux jour parce que deux « influenceurs » ont décrétés que c’était cool.

Je me demande si j’ai bien ma place dans cette blogoshpère, cette twittoshère faite d’apparence, régit par le LOL, le WTF et le « retweet moi je veux des followers ». (Je passe volontairement le « Enooooooorme, j’ai un contrat avec Lagardèèèèère » ou le « Ouais j’suis trop un forçat, s’il vous plaît appelez moi comme ça, j’ai l’impression d’appartenir à quelque chose, même dans ma précarité »).

« Amis » de Facebook, si tu n’as pas compris cette phrase, c’est normal.

Le problème, c’est que cela apparait un peu contradictoire avec le parcours scolaire qui m’attend. Je veux dire, le CELSA, c’est pas comme si j’allais pas bosser trois ans avec des « as de la communication », et tout les aprioris qui vont avec.

Han, cool.

Voila, c’est tout, pas de conclusion, à vous de la faire ou pas, j’men balance. Ca fait du bien en tout cas, go m’en servir un deuxième.

Ah ouais, petite exclu SEO : presque tout mon trafic vient des réseaux « sociaux », d’où le titre qui fait cliquer et qui pourtant n’a rien à voir. Dans le cul.

Moutons de fb, le blog est là : http//www.paperboyz.fr , et ne sera plus synchro au prochaine article.

5 Comments Lurk more

16 Oct 2008 in Je t'apprends trop de truc Print Vidéo

Pub comparatives : Pepsi a toujours eu le sens de la concurrence

pepsi coca

Dans le paysage publicitaire, il est des campagnes qui marquent plus que d’autre. Il est des campagnes dont tu reconnaitras le produit dès les premières secondes. Un peu comme ces mélomanes qui, dans FA SI LA Chanter, reconnaissaient un morceau rien qu’avec les 3 premières notes au piano (Pascal Brunner, si tu m’entends ..).

(Lire la suite…)

2 Comments Lurk more

15 Oct 2008 in Ma vie passionnante Réseaux sociaux Web

Finis les SocioStyles, place aux SocioGeek

82 % de chance de devenir une star du web 2.0

Une petite enquête-jeu qui va te permettre de savoir si t’es « dans la place » du web 2.0, et si, après tous les efforts que tu as fourni, t’as enfin réussi à te faire un nom sur la toile. Attention les résultats sont awesome (ou pas, comme en témoigne les miens:)

Vous avez 82.00% de chances de devenir une star du web 2.0. Vous etes 41% exhib et 51% aventurier.

(C’est bien ce qu’il me semblait)

Voila mes stats, ouf

Cette enquête collaborative est conduite par faberNovel, Orange Labs et le programme “Identités actives” de la FING. Elle a été imaginée dans le cadre du séminaire ouvert et public « Les sciences sociales et le web 2.0″ qui se réunit tous les mercredi s matins à La Cantine : http://lacantine.org. Cette enquête est menée en partenariat avec Libération.

Toi aussi tu vas devenir une star du Oueb ?

0 Comments Lurk more

29 Sep 2008 in Featured Je t'apprends trop de truc Ma vie passionnante Vidéo

Choses promises, choses dues.

Une interview vidéo de Nicolas Chaunu, fondateur d’emob, du 5 mai 2008.

3 Comments Lurk more

15 Jun 2008 in Je t'apprends trop de truc

2 outils de desktop blogging au banc d’essais

contribute VS Windows live writer

Vu que je vais pas mal me remettre à bloguer, j’ai pensé qu’un petit soft de desktop blogging serait le bienvenue. En fait, c’est un logiciel qui permet de rédiger des articles sans être obligé de passer par l’interface du blog, et même mieux : de pouvoir le faire de son bureau.

(Lire la suite…)

0 Comments Lurk more

13 Jun 2008 in Je t'apprends trop de truc Ma vie passionnante

Personal Branding, alors je me dépose à l’INPI ?

Sylvain Paley Trademark

.

.

.

.

.

.

.

.

.

A l’heure de l’explosion du marketing sur le net, chacun peut devenir sa petite marque déposé et devenir célèbre. ça s’appelle le Personal Branding (la marque de soi-même, tatataaaa). Certain le pratique sans le savoir (tous les blogueurs influents) d’autre essaye de le pratiquer sans y arriver (les autres qu’on connaît pas justement).

Merde, mon clavier vient de prendre une rasade de Picon, il est trop vivant ce blog.

(Lire la suite…)

0 Comments Lurk more

15 Oct 2007 in Je t'apprends trop de truc

Le saviez-tu?

29 Jun 2007 in Je t'apprends trop de truc

Touch me!

touch
Les nouvelles technologies se tournent de plus en plus vers le tactile, exemple avec l’iPhone sorti aujourd’hui outre-atlantique ou encore avec le Microsoft Surface dors et déjà opérationnel.
(Lire la suite…)

0 Comments Lurk more

13 Nov 1980 in Comment gagner de l'argent en restant chez soi !

U DUN GOOFED

http://www.paperboyz.fr/wp-content/themes/selecta/selecta